Délivrance de l'Holocauste - Jean Marie et Benoît Musy
5 février 1945 - La mission de Jean-Marie Musy

English      FRANÇAIS     Español

La Mission:  Sauver le plus possible de vies humaines... des camps de concentration (1944-45).

Jean-Marie et Benoît Musy - citoyens suisses.
Ils ont risqué leur vie... pour libérer 1,200 prisoniers de l'Holocauste.

Jean-Marie Musy

Jean-Marie MUSY (1976-1952), né 10 avril  à Albeuve (Gruyère - Suisse).
Il commença les études au Collège Saint Michel à Fribourg, et à l'Abbaye de Saint-Maurice (Valais)  où il fit sa philosophie.  Ensuite, il s'inscrivit à la faculté de droit de Fribourg à l'Université de Fribourg, et termina son doctorat en droit en 1904.  Il avait aussi complété ses études supérieures de cours d'économie politique  et science financière à Leipzig, Munich, Berlin et Vienne.

A trente ans, il ouvrit une étude d'avocat à Bulle, après avoir travaillé pendant deux ans aux fonctions de procureur général à Fribourg.  En même temps il assume la direction du Crédit Gruérien à Bulle.   En 1906 il épousa Julietta de Meyer et sept enfants naquirent.


Entré au Conseil National en 1914, il devint vite un des représentants les plus considérés de la Suisse Romande aux Chambres fédéral à Berne.  A l'age de 43 ans seulement il entra au Conseil fédéral et se consacra avec toutes ses forces à la tache ardue en sa qualité de chef du Département des Finances et des Douanes.  Jean-Marie Musy fut nommé Président de la Confédération Suisse en 1925 et 1930.  Le travail étouffant au Conseil fédéral, presque sans repos, usèrent prématurément ses forces, et il décida de prendre sa retraite en 1934.

De 1934 à 1939, d'importantes organisations financières suisses, ainsi que des  gouvernements étrangers eurent recours à ses précieux conseils économiques.

En 1944, c'est un sentiment d'humanité et de charité chrétienne qui dicta à Jean-Marie Musy son intervention en faveur des Juifs prisonniers dans les camps de concentration en Allemagne.   Le résultat de la mission héroïque de Jean-Marie et son fils Benoît fut que plus de 1,200 vies humaines eurent été sauvées.  Le 5 février 2010 à Raanana (Israel) le 65 ème anniversaire de cette libération fut célébré avec la présence de plusieurs survivants de l'holocauste et de ce train.

Après une longue maladie, Jean-Marie Musy mourut le 19 avril 1952.

Liens/Sites web à visiter:   La Famille Musy - Gruyère (Suisse)   -  Jean-Marie Musy
  

Benoit Musy

Benoît MUSY (1917-1956) Né le 13 décembre 1917 à Fribourg (Suisse).  Son père Dr. Jean-Marie Musy était conseiller fédéral de 1919 à 1934 et président de la Confédération Suisse en 1925-30.

Après qu'il eut fini ses études secondaire à Berne, Benoît Musy obtient un diplôme d'ingénieur agronome à Grangeneuve (FR).  Il commence sa carrière militaire qui le conduira au grade de 1er Lieutenant et pilote militaire dans l'escadrille No. 4 (Les bûcherons).   De 1938 à 1948, il travaille dans le domaine de l'agriculture.  En 1947 il fut le premier parachutiste militaire et obtint la licence numéro 2.   Pilote civil et militaire, il accompli plus de 1,700 atterrissages.
 

Pendant la deuxième guerre mondiale, Benoît avait accompagné son père Jean-Marie Musy en Allemagne, pour entreprendre des démarches afin d'obtenir  la libération de  malheureux captifs des camps de mort.   Maintes fois il risqua sa vie pour libérer des prisonniers en Allemagne: trente mille kilomètre, pendant huit mois, dans des circonstances très périlleuses !

De 1947 à 1953, B. Musy se lance dans la compétition de motocycliste sur les motos Guzzi.  Il parvint devenir champion suisse (250 cc et 500 cc) six fois sur le plan national et international.

En 1950 il épouse Manuela Consuelo Heusch, la fille d' Eduard Hugo Heusch, un industriel de Barcelone - Espagne.

En 1954 il entra dans la compétition automobile avec une voiture Maserati.  Il trouva malheureusement la mort le 7 octobre 1956 au volant d'une Maserati 200 S sur le circuit de Monthléry (France).

Liens/Sites web à visiter:   La Famille Musy - Gruyère (Suisse)   -  Benoît Musy  - Maserati
 

Invitation à la cérémonie et concert - Raanana le 5 février 2010
HOME - Musy

65ème Anniversaire (1945-2010) de la libération de 1'200 juifs du camp de concentration de Theresienstadt
Commémoration et concert
"Transport to Freedom" - Raanana,  Israël - le 5 février 2010

Copyright 1960-2013: Tous droits de traduction, reproduction  et d'adaptation réservés pour tous pays.

admin@musy.net

Holocauste page suivante
démarches afin d'obtenir la libération de 1,200 juifs