Maserati 200S
EnglishMaserati HOMEMaserati A6-GCS/53Maserati 300SMaserati restaurationMaserati Nürburgring
Benoit Musy - Consuelo Musy

Maserati 200S/SI  -  2 litres

Production - Années

1955-1956

Cylindres

DOHC  6 cyl.

Cylindrée

1994.3 cc

Carburation

2 Weber 45DCO3

Puissance max.

190 cv @ 7500 tours/min

Vitesse maximale

250 km/h = 155 miles/h

L'accident de Benoît Musy - Monthléry 1956

Le 7 octobre 1956 à Monthléry (France) se disputait la Coupe du Salon de l'Automobile.  Sur la ligne de départ à 16 h 30, il y avait une trentaine de voitures.  Au premier plan se trouvaient Benoît Musy (Maserati), Da Silva Ramos (Gordini), Louis Rossier (Ferrari) et Hamilton (Jaguar).

Ramos commença par mener la course, mais bientôt la Maserati de Musy (bleue avec une bande blanche longitudinale) se met à lui reprendre du terrain.  Benoît Musy tournait très vite et l'on voyait, à chaque tour, apparaître sa voiture en haut de la falaise créée par le virage de l'anneau de vitesse.  Elle tournait à deux mètres à peine de l'extrême bord de la piste, et au sixième tour il avait rattrapé Ramos.  Soudain, ont le vit apparaître tout seul sur l'anneau de ciment et le bolide décrocha brusquement à gauche avant de prendre la ligne droite.  Le bolide s'envolant littéralement à plus de 240 km/h, fonça dans l'air pour s'écraser à plus de 100 mètres de là, et plongea 18 mètres derrière le virage.  La voiture  ébrécha l'un des murs d'un petit bâtiment, puis fut projetée sur un camion de transport en stationnement.

Musy Monthléry France - accident Musy
Monthléry - France - Maserati accident 1956

 Elle rebondi une fois de plus et le pilote fut à ce moment éjecté de son siège et vint s'écraser sur le sol.  On se précipita pour relever le pilote, mais Benoît Musy avait cessé de vivre.  Sa femme, Consuelo, suivait la course et elle fut témoin de l'accident  l'instant que le cri d'horreur monta dans la foule.

Quelques jours après, une enquête sur la cause de l'accident releva que la colonne de direction s'était cassée sur le virage de vitesse.  A ce moment là, le pilote qui était cramponné à son volant, ne put contrôler son bolide pour éviter l'accident.

Juan Manuel Fangio - Benoit Musy
Benoit Musy Maserati

"La modestie est le seul éclat qu'il soit permis d'ajouter à la gloire."

Le coureur français d'automobile Paul Frère, avait écrit sur son dynamique adversaire Musy: «Cet étonnant petit bonhomme a conquis la sympathie du public par sa finesse, par sa correction et sa combativité.»

A titre de dernier hommage une courrone de fleurs de Juan-Manuel Fangio, à son ami tombé.

info(at)musy.net

Stèle à Montlhéry - Benoit Musy
HOME - Musy

[Benoît Musy HOME]  [Maserati A6-GCS/53]  [Maserati 200S]  [Maserati 300S]  [Restauration 300S] [Musy trophées]
[Nürburgring 2001]  [Juan-Manuel Fangio]   [Galerie  Maserati]